top of page

Les assurances travaux

Depuis maintenant trois ans, je mets mon expertise au service de vos rêves architecturaux. Aujourd'hui, je souhaite aborder un sujet essentiel qui concerne chaque personne désireuse de donner vie à ses projets de construction ou de rénovation : les assurances travaux.

 

Dans le monde complexe de la construction, naviguer sans encombre nécessite une compréhension approfondie des assurances travaux. Mon objectif est de vous guider à travers cet univers, pour que chaque étape de votre projet soit empreinte de sérénité.


 Les assurances Travaux Obligatoires


En France, depuis 1978, avec la rédaction de la loi Spinetta, les travaux de bâtiment sont soumis à une réglementation stricte en matière d'assurance. Les professionnels du bâtiment doivent souscrire une assurance responsabilité civile décennale. Le maître d'ouvrage doit également souscrire une assurance dommages-ouvrage.


Assurance Décennale : La fondation de la sécurité

 

Au cœur de la protection des professionnels du bâtiment se trouve l'assurance décennale. Inspirée par le Code Civil (Article 1792 et suivants), elle engage la responsabilité des architectes comme moi, en couvrant les dommages susceptibles de compromettre la solidité de l'ouvrage pendant une décennie. Cette assurance sert de bouclier, garantissant la pérennité de votre investissement.

Elle couvre les dommages qui surviennent après la réception des travaux et qui affectent la solidité de l'ouvrage ou qui le rendent impropre à sa destination. La durée de la garantie décennale est de 10 ans.

 

Assurance Dommages-Ouvrage : La réactivité à l'honneur

 

L'assurance dommages-ouvrage est une assurance obligatoire pour tous les travaux de construction ou de rénovation. Elle est souscrite par le maître d'ouvrage, c'est-à-dire la personne qui fait construire ou rénover son bien. L'objectif de cette assurance est de garantir le remboursement des travaux de réparation des désordres qui affectent un ouvrage immobilier et qui engagent la responsabilité décennale des constructeurs. Elle est souscrite auprès d'une compagnie d'assurance avant le début des travaux.

L'assurance dommages-ouvrage prend en charge le coût des travaux de réparation des désordres, sans attendre la décision d'un tribunal. Elle permet ainsi au maître d'ouvrage de faire réparer son ouvrage sans avoir à se soucier de la responsabilité des constructeurs.

Elle est valable également pendant 10 ans à compter de la réception des travaux.

 

Il est essentiel de souligner que ces assurances ne sont pas simplement des obligations légales, mais des garants de votre tranquillité d'esprit.

 

Quels sont les désordres couverts par l'assurance dommages-ouvrage ?


L'assurance dommages-ouvrage couvre les désordres qui compromettent la solidité de l'ouvrage ou qui le rendent impropre à sa destination.

 

Les désordres couverts par l'assurance dommages-ouvrage sont les suivants :

  • Les désordres qui affectent les éléments constitutifs de l'ouvrage, tels que les fondations, les murs, les planchers, la toiture, etc.

  • Les désordres qui affectent les éléments d'équipement de l'ouvrage, tels que les canalisations, les installations électriques, etc.

 

Les désordres qui sont couverts par l'assurance dommages-ouvrage sont limitativement énumérés par la loi.


Qui doit souscrire ces assurances ?

 

En tant qu'architecte cheffe d'entreprise, je comprends l'importance de ces assurances pour tous les acteurs du projet.

La responsabilité de souscrire à l'assurance décennale incombe aux professionnels du bâtiment, garantissant ainsi la sécurité et la confiance des maîtres d'ouvrage.

L'assurance dommages-ouvrage est une garantie essentielle pour les maîtres d'ouvrage.



Protéger son bien pendant les travaux : assurances obligatoires, assurance décennale, dommage ouvrage


Les garanties 

 

Garantie de Parfait Achèvement : L'Engagement Continu

 

Ancrée dans le Code Civil (Article 1792-6), la Garantie de Parfait Achèvement témoigne de l'engagement constant envers la qualité de l'ouvrage et la satisfaction du client.

La garantie de parfait achèvement est une garantie légale à laquelle l'entrepreneur est tenu pendant un délai d'un an à compter de la réception de l'ouvrage. Elle impose à l'entrepreneur de réparer tous les désordres signalés par le maître d'ouvrage dans ce délai.

 

Garantie de Bon Fonctionnement : L'Assurance du Confort

 

Pour les équipements dissociables de l'ouvrage, la Garantie de Bon Fonctionnement (Code Civil, Article 1792-3) entre en jeu. Elle contraint les constructeurs à intervenir en cas de dysfonctionnement dans les deux années suivant la réception. Une assurance supplémentaire pour assurer le bon fonctionnement des installations.

Les éléments d'équipement couverts par la garantie de bon fonctionnement sont les suivants :

-       Les équipements sanitaires, tels que les baignoires, les lavabos, les WC, etc.

-       Les appareils de chauffage, tels que les chaudières, les radiateurs, etc.

-       Les revêtements, tels que les parquets, les carrelages, etc.

-       Les appareils d'éclairage, tels que les luminaires, les ampoules, etc.

-       Les appareils électroménagers, tels que les réfrigérateurs, les lave-linges, etc.

 

La Sécurité Pour Tous

 

En conclusion, les assurances liées aux projets architecturaux sont des partenaires indispensables.

Comme le dit si justement Benjamin Franklin, "Une once de prévention vaut une livre de guérison."


Chez Vol&Mat, notre engagement va au-delà de la conception architecturale. Nous sommes là pour vous, assurant que chaque projet soit un succès durable.

 

Pour en savoir plus sur la façon dont Vol&Mat intègre ces principes dans ses projets architecturaux, prenez rendez-vous :


Parce que chez Vol&Mat, nous construisons bien plus que des structures, nous construisons des confiances.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page